Publié par : weelakeo | 30 août 2009

Le chanteur Juanes menacé de MORT sur son TWITTER

Juanes en Valencia
Image by mtraker via Flickr

Le chanteur d’origine colombienne aurait reçu des messages menaçants sur son compte Twitter qui l’accuserait de soutenir le gouvernement communiste de l’île en y tenant son concert, le 20 septembre, Paz sin fronteras (paix sans frontière) ainsi que des marques d’hostilités, perçues par le manager, de la part de certains de ses collègues qui le traitait de « communiste« .

Actuellement sous surveillance policière, dans la petite île très privée de Key Biscane (sud de Miami) ou ils vivent, le chanteur aurait envisagé d’annuler son show par « craintes pour sa sécurité et celle de sa famille» pour finalement décidé de maintenir le concert organisé à Cuba.

En explication a ce revirement, l’agent new-yorkais :

la grande majorité des messages que Juanes a reçus de ses fans sur Twitter, et des gens qu’il croise chaque jour, sont toujours incroyablement positifs»

Quant à l’artiste, il a posté lundi un commentaire disant qu’il serait peut-être temps, après ces 50 ans de silence, que la Floride et Cuba ré-instaurent le dialogue.

Le premier concert de ce type avait eu lieu en mars 2008 a la frontière entre le Venezuela et la Colombie. Malgré les relations tendues entre les deux pays, plusieurs dizaines de milliers de personnes étaient venues applaudir le chanteur connu pour son activisme social.

via kiffattitude.free.fr

Reblog this post [with Zemanta]
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :